Skip to main content

Discours Ecole Notre Dame

Monseigneur, Mon Père,

Mesdames et Messieurs les élus,

Monsieur le Directeur Diocésain de l’Enseignement Catholique,

Mesdames et Messieurs les directeurs d’établissements catholiques,

Mesdames Messieurs les Professeurs, Chères Collègues,

Mesdames et Messieurs les architectes, représentants d’entreprises, amis de l’école, anciens et nouveaux parents d’élèves, chers élèves,

 

Merci d’être venus si nombreux !

Merci à chacun de vous d’avoir pris sur son temps pour ce bel évènement ! Inaugurer l’école Notre Dame est un évènement important dans son histoire. Je me dois aujourd’hui de prendre la parole pour remercier tous ceux qui nous ont soutenus dans ce projet et aussi pour souligner la valeur de l’action collective.

Vous connaissez sans doute cette fameuse histoire… Au Moyen Age, Trois personnes taillent des pierres avec les mêmes outils, au même endroit et au même rythme, ils font rigoureusement la même chose. Le premier a l’air vraiment malheureux.
Le deuxième ne semble ni heureux ni malheureux.
Quant au troisième lui, il a l’air franchement heureux.

On leur demanda ce qu’ils étaient en train de faire. Le premier répondit : « Je taille une pierre », le second : « Je gagne ma vie » et le troisième fit cette réponse : « Je bâtis une cathédrale »… Bien entendu, nous n’avons pas la prétention de comparer notre Ecole à une Cathédrale, Dieu m’en garde, Monseigneur ! Mais… d’une certaine manière, nous posons une première pierre.

Que faut-il en retirer ?

Réaliser une tâche s’inscrit dans le cadre d’un projet  et que la réussite d’un projet passe par la réussite de tous et non de quelques-uns.

Construire une école est un réel projet. C’est mettre les moyens nécessaires pour accueillir nos élèves dans les meilleures conditions durant la période cruciale de transition entre la petite enfance et l’adolescence. La réforme des rythmes scolaires à fait ressortir un élément souvent discuté dans la vie de l’enfant : le temps qu’il passe à l’école. Que ce temps soit sous la responsabilité de l’école ou qu’il relève des services municipaux, le temps que les enfants passent en collectivité reste toujours important. C’est la raison pour laquelle le cadre, comme les conditions d’accueil des enfants sont primordiales car elles participent pleinement à leur épanouissement.

Pour une petite école comme la nôtre, s’engager dans un projet immobilier n’est pas simple. Avant d’atteindre notre objectif il a fallu passer par des étapes intermédiaires. Un éléphant se mange par bouchées dit le dicton américain. L’étape déterminante était de trouver le financement.

Ce projet est la résultante d’une magnifique solidarité, celle de la famille de l’Enseignement Catholique qui nous a permis d’obtenir ce financement.

La construction d’une école c’est aussi le reflet de l’évolution d’une commune, de son histoire, de sa géographie.

Les lieux sont occupés par l’école Notre Dame depuis le début du XXème siècle. Depuis les bâtiments ont subis diverses réparations, transformations, constructions.

L’année 1971 est marquée par l’acquisition d’un terrain avec la création d’une classe enfantine. Sœur Therèse qui  a exercé dans cette classe enfantine est présente parmi nous et pourrait vous en parler mieux que moi, vous pourrez aller la voir pendant le cocktail, elle se fera un plaisir de vous conter de petites anecdotes. Des parents d’élèves ici présents ont également étrennés leurs culottes courtes sur les bancs de cette classe enfantine. Que de souvenirs n’est-ce pas ?

Depuis 1973 il n’y avait pas eu de grands projets mis en œuvre jusqu’à celui d’aujourd’hui. Grâce à vous tous on arrive à cette belle réalisation qui nous rassemble aujourd’hui.

En un peu plus de 10 ans, nos effectifs ont connu une constante évolution. En 2005, nous accueillions 57 élèves répartis en 3 classes, en 2010 : 83 élèves, année qui sera marquée par l’ouverture d’une 4ème classe, pour arriver cette année à 100 élèves en ayant toujours à l’esprit la qualité et les bonnes conditions d’accueil.

Située tout à la fois dans un écrin de verdure et dans le centre-ville, au cœur, de Montgermont, l’école Notre Dame s’inscrit aussi dans l’histoire de la commune avec les projets qui sont les siens et sa vie quotidienne. J’en profite d’ailleurs pour remercier la présence de Madame Le Men et ses équipes qui témoignent de l’importance de l’école Notre Dame au sein de la commune.

Notre équipe est composée de personnes qualifiées ayant le souci du bien-être et de l’épanouissement des enfants. Chaque jour, nos 100 élèves répartis en 4 classes sont encadrés par 6 enseignantes et 2 personnes de service.

Aussi, nous voulons que l’élève qui fréquente l’école Notre Dame bénéficie de toutes les ressources afin de favoriser la construction de sa structure de vie. C’est en effet, aux premiers stades de cette existence que s’acquièrent les valeurs citoyennes et humaines. L’école maternelle et élémentaire a donc pour mission de participer à la construction de ceux qui feront la société de demain. Elle doit permettre à chacun de développer l’estime de soi, de grandir dans un sentiment de sécurité et de cheminer dans les apprentissages avec les meilleurs atouts. Grâce à notre projet éducatif, nous souhaitons que tout élève qui fait escale à l’école Notre-Dame poursuive sa route avec un bagage de valeurs telles que le respect, la motivation et la responsabilisation.

C’est en nous référant au projet éducatif de l’école, c’est en prenant ancrage sur celui-ci que nous avons pensé notre projet immobilier, en ayant comme priorité de répondre à l’accueil des élèves dans toutes ses dimensions : moral, physique, spirituelles…dans toutes les dimensions humaines. Notre priorité, vous l’aurez compris était donc de  pouvoir offrir des locaux en adéquation avec notre projet éducatif.

C’est donc en ce sens que nous avons réfléchi l’agrandissement et la rénovation de l’école Notre Dame. Nous avons réalisé les travaux en restant sur le même site. C’est aujourd’hui un lieu qui vit à la fois empreint d’histoire et de nouveauté. Il n’y a pas eu de rupture.

Ce projet a pu aboutir parce que nous regardions dans la même direction, parce que nous avions tous la même volonté.

Certes, ces pierres, cette nouvelle construction, aussi vénérables soient elles, sont passagères, mais ce qui ne passera pas, ce qui ne passe jamais, c’est l’esprit qui suinte de ces pierres, c’est l’esprit de notre communauté éducative, c’est l’esprit que nous souhaitons et essayons de transmettre aux jeunes.

Mes remerciements s’adressent à  tous les acteurs qui étaient là en amont et en aval des travaux, qui ont aidé à réfléchir et à aboutir à notre projet. Merci à  toutes les personnes qui nous ont soutenues et qui nous soutiennent encore : la tutelle, la paroisse, nous nous sentons soutenus par la communauté paroissiale la preuve étant que la bénédiction a eu lieu au sein de l’église, merci aux sacristains, à l’animatrice, aux musiciens, merci aux associations (APEL, OGEC, ASC). J’espère n’oublier personne.

Ce projet est nôtre, c’est le projet de toute une communauté.

La force de notre école, c’est la réunion de nos richesses, de nos savoir-faire, de nos savoir-être.

Confions notre établissement à Notre Dame. Qu’à sa suite, nous qui disons « Notre Père, que ta Volonté soit faite », nous affirmions : que pour cette école, la Volonté de Dieu soit faite, dans la fidélité à nos fondateurs et dans l’ouverture au monde d’aujourd’hui.

Vive l’école Notre Dame ! Et merci à tous les artisans de Paix et de Joie !

Encore une fois, je vous remercie tous pour votre soutien et votre présence à nos côtés.

Je cède la place à Monseigneur d’Ornellas qui présidera cette célébration. Monseigneur, nous sommes très honorés de votre présence parmi nous. Merci.

Merci

Coralie Saffray-Beillard